BLACK FRIDAY jusqu’à dimanche minuit !

-35% sur tous les produits du site.

Quick Charge, le chargement rapide selon Qualcomm

Mise à jour le 24 juillet 2017 05:25

Le constructeur de processeurs Qualcomm, qui équipent largement les smartphones hauts de gamme du marché, a profité de cette position pour développer une norme de chargement rapide compatible uniquement avec ses propres processeurs : Quick Charge. Depuis la version 1.0 (2013), la technologie n'a cessé de changer ; voici les principales évolutions.

Les débuts avec Quick Charge 1.0

Qualcomm Quick Charge sur processeurs Snapdragon

Le principe de cette technologie est plutôt simple. Il s'agit de jouer sur deux paramètres (la tension et l'intensité) pour obtenir plus ou moins de puissance pour recharger la batterie de votre appareil (quand la batterie est à plat, on envoie le maximum et on réduit la cadence avant de l'endommager).

La première version Quick Charge 1.0, compatible avec les processeurs Snapdragon 600, propose un chargement 10W (5V/2A).A cette époque la plupart des smartphones se contentaient d’un chargement de 5W (5V/1A), la norme USB (Battery Charging) limitant de toute façon la puissance à 7.5W (5V/1.5A). Au lancement de cette technologie, Qualcomm annonçait qu'un smartphone équipé du Quick Charge 1.0 pouvait être rechargé en moins de 3 heures ! (Evidemment, tout dépend de la taille de votre batterie).

Quick Charge 2.0

Chargeur compatible Qualcomm Quick Charge 2.0

La deuxième version de Quick Charge est arrivée en 2015 avec la même idée : recharger en un temps record la batterie de nos téléphones en adaptant la puissance fournie à l'état de la batterie. Trois profils de chargement étaient disponibles pour offrir une puissance maximum de 18W :

  • 5V/3A
  • 9V/2A
  • 12V/1.5A

La plupart des appareils équipés de processeurs Qualcomm Snapdragon Snapdragon 200, 208, 210, 212, 400, 410, 412, 415, 425, 610, 615, 616, 800, 801, 805, 808, 810 comme le Nexus 6, Samsung Galaxy Note 7, S7, S6 ou encore le HTC One A9 sont compatibles Quick Charge 2.0. Même s’il utilisent des processeur Snapdragon, certains constructeurs refusent néanmoins de rendre leurs appareils compatible Quick Charge.

Pour son lancement, Qualcomm avait mis à disposition une vidéo pour démontrer l'efficacité de leur technologie ; 50% de batterie sur le Nexus 6 après seulement 40 minutes de charge !

Quick Charge 3.0

Améliorations entre Quick Charge 2.0 et 3.0

La dernière version disponible est sortie 2016 sur les processeurs Qualcomm Snapdragon 427, 430, 435, 617, 620, 625, 626, 650, 652, 653, 820, 821. Même puissance maximum (18W) mais par contre, des profils de tension/ampère dynamiques qui vont de 3.6 volts à 20 volts pour 2.5 ampères à 4.6 ampères.

Le principe cette fois-ci est un peu différent des précédentes versions. Quick Charge 3.0 est basé sur la fonctionnalité centrale INOV pour Intelligent Negotiation for Optimum Voltage (en français : "négociation intelligente pour un voltage optimal") qui permet d'adapter avec grande précision la puissance délivrée et une optimisation des cycles de chargement :

  • Le chargeur échange avec l'appareil pour adapter le voltage avec précision (contrairement à Quick Charge 2.0 qui ne disposait que de 3 profils)
  • De la même façon, le chargeur et l'appareil savent désormais se mettre d'accord pour limiter les pertes. En 2.0, quand le chargeur délivrait trop de courant par rapport aux besoins de l'appareil, cette énergie était perdue en chaleur et pouvait réduire la durabilité de la batterie.

Quick Charge 4.0 et 4.0+, un pas vers l’USB-C Power Delivery

Améliorations de Quick Charge 4.0 et 4.0+

Annoncé fin 2016, la version 4.0 est une belle amélioration de la version 3.0. Au programme, un algorithme INOV encore plus intelligent pour encore plus de rendement et des chargements encore plus rapide. L'argument commercial avancé cette fois-ci est le 5 pour 5 : 5 minutes de charge pour 5 heures d'autonomie.

Cette version Quick Charge 4.0 est pour le moment prévue pour un seul processeur Snapdragon 835 présent notamment sur la Samsung Galaxy S8 ou le OnePlus 5. L'autre bonne nouvelle est la compatibilité avec la technologie de charge rapide USB Power Delivery / chargement USB-C.

Enfin Qualcomm vient d'annonce une dernière version 4.0+ qui est une légère amélioration (principalement sur l'aspect thermique) de la version 4.0 déjà très performante. Le premier smartphone annoncé Quick Charge 4.0+ est le ZTE Nubia Z17.

Mon appareil est-il compatible Quick Charge ?

Processeur Snapdragon qui équipe les appareils compatibles Quick Charge

Il reste quand même une question importante : comment savoir si mon smartphone ou ma tablette est compatible Quick Charge et avec quelle version ?

  • La première chose à vérifier est d'aller vérifier sur la liste officielle délivrée par Qualcomm. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici.
  • La deuxième technique consiste à regarder les inscriptions collées sur votre chargeur (dans les accessoires de votre smartphone). En principe, si votre chargeur est compatible Quick Charge, ça sera noté et il y a de forte chance que votre smartphone soit également compatible Quick Charge.
  • La troisième solution est encore plus simple, il suffit de nous demander !

Avec ces dernières nouveautés, Quick Charge entend bien concurrencer l'USB Power Delivery ou le Dash Charge de OnePlus car l'enjeu de demain n'est pas la taille de la batterie (limitée physiquement) mais bien le temps de chargement et leur durée de vie !


Mise à jour par Flavien le 24 juillet 2017 05:25


À lire aussi