BLACK FRIDAY jusqu’à dimanche minuit !

-35% sur tous les produits du site.

Made in France : explications pour démêler le vrai du faux

Mise à jour le 5 mars 2017 09:43

Entre étiquetage incomplet, label non officiel et mauvaise idée de l’économie du Made in France, il y a de quoi se perdre et finalement ne plus trop comprendre quel est l’intérêt d’une démarche d’achat d’un produit Made in France. Voici quelques pistes pour vous aidez à vous faire une opinion solide sur le sujet.

La petite histoire du «Made in ...»

Histoire du Made in France

Le principe « Made in » est né en 1890 en Grande Bretagne. À cette époque, l’idée est de trouver un moyen de favoriser les produits fabriqués dans le pays. Pour ça, tous les produits venant d’Allemagne sont alors marqués Made in Germany.

Cents ans plus tard, en France, c’est le Made in France est mis sur le devant de la scène lors des élections présidentielles de 1981 par le parti communiste avec ce fameux slogan : «Fabriquons français». Après, c’est au tour de Chambres de Commerce et d’Industrie de vanter les mérites de l’achat français grâce à une campagne de publicité qui répète que «Nos emplettes sont nos emplois».

Plus récemment, encore dans le cadre d’une élection présidentielle, celle de 2012, c’est Arnaud Montebourg qui s’affiche comme défenseur des produits fabriqués en France se mettant en scène dans Le Parisien.

Les règles du marquage «Made in France»

Les règles douanières du Made in France

Il est important de différencier plusieurs choses dans les règles et les significations d’un marquage «Made in France». La première chose à savoir est que sauf exception, le marquage d’origine n’est en aucun cas obligatoire. Il revient au fabricant de décider si oui ou non il souhaite informer le consommateur sur l’origine de ses produits.

Ensuite, pour le Made in France, la seule règle officielle est celle du code des douanes ; le marquage Made in France est autorisé pour :

Les produits dont la dernière transformation ou ouvraison substantielle, c’est-à-dire ayant abouti à la création d’un produit nouveau – a été réalisée en France

Ou

Les produits dont 45% de la valeur-ajoutée à été réalisée en France. C’est à la Direction générale des douanes et droits indirects qui contrôle ce point. En effet, le marquage d’origine se fait au cas par cas pour chaque catégorie de produits.

Prenons 2 exemples concrets :

  1. Un vendeur achète des stylos fabriqués en Chine pour 1€ pièce, les emballe dans une boite fabriquée en France à 0,15€ puis les revend sur internet pour 3€ pièce. La valeur-ajoutée réalisée en France vaut donc 0,15€ pour la boite + 0,35€ de main d’oeuvre soit 33%. C’est donc insuffisant pour pouvoir apposer le marquage Made in France.

  2. Un vendeur achète des stylos à assembler fabriqués en Chine pour 1€ pièce, les fabrique puis les emballe dans une boite fabriquée en France à 0,15€ puis les revend sur internet pour 3,50€ pièce. La valeur-ajoutée réalisée en France vaut donc 0,15€ pour la boite + 1,50€ de main d’oeuvre soit 62%. C’est donc suffisant pour pouvoir apposer le marquage Made in France.

C’est quoi un produit français ?

Le foie gras français

Avant de savoir identifier un produit français d’un autre, il faut s’intéresser à ce qu’est vraiment un produit français.

Pour certains, un produit français doit être 100% français. C’est à dire que tout ce qui compose le produit doit être d’origine française. Un non-sens total quand on sait que la France n’est pas capable de produire toutes les matières premières qui composent un produit. Pour les uns, un produit français doit simplement être fabriqué en France par des travailleurs français. Les matières premières passent quant à elles au second plan concernant l’origine France. Pour d’autres, un produit français ne peut être qu’un produit du terroir ou artisanal qui est fabriqué depuis des années voire des siècles en France avec les mêmes techniques.

C’est presque une question philosophique qui n’a pas vraiment de réponse. C’est à vous de choisir vos règles pour considérer un produit Made in France.

Attention aux labels !

Le label Origine France Garantie

Une dernière chose sur laquelle nous voulons attiré votre attention est l’émergence des labels. Le plus connu est le label OFG pour Origine France Garantie qui impose des règles plus strictes que les règles douanières.

Attention cependant à bien comprendre que les labels sont gérés pas des organismes privés qui n’ont rien à voir avec l’état. De plus, une participation financière est souvent demandé pour adhérer à ces labels. Ces labels sont une bonne chose pour aider le consommateur mais pas toujours accessible pour les fabricants.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le Made in France, nous vous conseillons la lecture du guide officiel.


Mise à jour par Flavien le 5 mars 2017 09:43


À lire aussi